Les années 2000

2000 : président: René-Claude Gillioz. Raphaël Schwery et Georges Charvet font part de leur décision de se retirer du comité. Ils sont remplacés par Eric Pannatier et Nicolas Amhert. Le club enregistre une perte de 7'400 francs. René Crettenand retrouve son poste d'entraîneur de la première équipe.

2001 : président: René-Claude Gillioz. La première équipe, entraînée par René Crettenand, retrouve sa place en troisième ligue. La "deux" fête également une promotion, en quatrième ligue en l'occurence. Les filles, entraînées par Bernard Mayor, disputent leur première saison en championnat de deuxième ligue féminine. Attilio Bessard relayera Bernard Mayor la saison prochaine.

2002 : président: René-Claude Gillioz. Le comité reste en place. L'exercice se solde par une petite perte de 900 francs en raison de quelques cotisations et amendes impayées. La première équipe, entraînée par René Crettenand, s'est maintenue en troisième ligue grâce à un formidable deuxième tour. Avec 25 points, elle fut d'ailleurs la meilleure formation de son groupe. René Crettenand restera en place la saison prochaine. La "deux", malheureusement, a été reléguée en cinquième ligue, une année après sa promotion, au terme de deux rencontres de barrage perdues. Elle sera finalement repêchée. Les filles n'ont engrangé que six points. Cette formation ne sera pas inscrite en championnat la saison prochaine.

2003 : président: René-Claude Gillioz. Le comité enregistre deux démissions: celle du président et celle de Jean-Noël Bétrisey. Ils sont remplacés par Jean-Claude Bruttin et Stéphane Bitz. Thierry Piffaretti assume la présidence. Marc-Antoine Gillioz est vice-président. L'exercice se solde par une perte de 2500 francs, laquelle est à relativiser puisqu'il n'est pas tenu compte des recettes provenant de la cantine en raison d'un match de barrage organisé juste avant l'assemblée générale. En réalité, le club a donc dégagé un bénéfice. La première équipe s'est maintenue sans difficulté en troisième ligue grâce, une fois encore, à un très bon printemps. La "deux", à nouveau reléguée sur le terrain, est encore repêchée sur le tapis vert. La collaboration avec Grône et Granges est accrue puisqu'une équipe commune aux trois clubs est inscrite en juniors A. Elle évoluera pour l'AVF sous le nom du FC Granges mais s'entraînera et jouera en alternance à St-Léonard et à Granges.

2004 : président: Thierry Piffaretti. Deux membres du comité se retirent: Nicolas Amherd et Eric Pannatier. Ils sont remplacés par Nicolas Giudice et Christophe Spahr. L'exercice déplore une perte de 3800 francs compensée, en partie, par la vente des calendriers qui a rapporté 2800 francs. Mais le versement ayant été effectué juste après le bouclement des comptes, il n'a pas pu être comptabilisé dans cet exercice. Le découvert réel est donc de 1000 francs. Sur le plan sportif, la "une" a perdu en match de barrage pour la promotion en deuxième ligue face à Evionnaz-Collonges (1-3), à Riddes. L'équipe avait terminé deuxième du championnat, derrière Chippis. C'est probablement face à cette formation que St-Léonard a manqué l'ascension. Lors d'une confrontation directe, aux Daillets, St-Léonard menait en effet 5-1 avant de voir son adversaire fondre sur lui et arracher le match nul (5-5). La "deux" est repêchée en quatrième ligue pour la troisième année consécutive. Cette fois, c'est le retrait de Sierre 2 qui lui permet d'éviter la chute en cinquième ligue.

2005 : président: Thierry Piffaretti. Le président se retire du comité. Il est remplacé par Jean-Maurice Tamini, lequel est élu à la présidence. Les autres membres restent en place. L'exercice laisse apparaître un bénéficie de 9'776 francs pour un total de produits de 93'000 francs et des charges de 83'200 francs. Il convient toutefois de relativiser ce bénéfice puisqu'une indemnité de Jeunesse et Sport, pour un montant de 6'900 francs, n'avait pas été comptabilisé lors de l'exercice précédent. La "une" a été promue en deuxième ligue. Elle a également fêté le titre de champion de troisième ligue grâce à un succès, à Leytron, face à Vernayaz (2-1). La "deux" s'est maintenue en quatrième ligue. Le groupement avec Grône et Granges est étendu aux juniors B et C. Enfin, l'assemblée vote des investissements au centre sportif pour un montant de près de 250 000 francs. Les travaux concerneront la réfection du terrain principal, le système d'arrosage, la réfection des installations sanitaires, la réfection de la toiture et la couverture des vestiaires, l'aménagement de la zone sud en terrain d'entraînement, le remplacement des garages en tôle et l'éclairage du terrain principal.

2006 : président: Jean-Maurice Tamini. Les membres du comité restent en place. L'exercice se termine par un bénéfice de 816 francs. Quant aux travaux estimés dans un premier temps à 240 000 francs, ils s'élèvent finalement à 350 000 francs. La dette aurait dû être de l'ordre de 90 000 frans. Elle sera finalement de 33 000 francs grâce à l'apport, notamment, du 75e anniversaire, du Trophée des Alpes et du club des 100. Le crédit LIM sera amorti sur 15 ans. La "une" se maintient sur le fil, lors de la dernière journée, en deuxième ligue. La "deux" en fait tout autant en quatrième ligue.

Promo 2001